Une personne handicapée peut bénéficier comme tout un chacun des divers dispositifs d'aides à l'insertion. Cependant, quand elle rencontre des difficultés d'orientation professionnelle, elle peut à sa demande être accueillie dans un centre de pré-orientation. Cet établissement lui permettra d'affiner son projet professionnel afin de faciliter son insertion dans le monde du travail.

Personnes concernées

Les personnes handicapées disposent des mêmes dispositifs d'aide à l'insertion que les autres salariés, dont le Droit individuel à la formation (Dif) ou le Congé individuel de formation(Cif). Cependant, quand une personne rencontre des difficultés d'orientation professionnelle, elle peut être admise dans un centre de pré-orientation.

Il faut pour cela qu'elle ait été déclarée «travailleur handicapé».

De plus, elle doit, pour être admise dans un de ces centres, recevoir un avis favorable de la Commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Démarches à accomplir

La personne handicapée doit faire la demande écrite d'admission en centre de pré-orientation par courrier.

Cette demande se fait auprès de la CDAPH dont elle dépend. C'est la CDAPH qui autorise l'admission au centre de pré-orientation.

Rôle du centre de pré-orientation

Un centre de pré-orientation accueille le travailleur handicapé qui a des difficultés à s'orienter professionnellement. Il reçoit alors une aide pour élaborer son projet, notamment en le mettant en situation de travail caractéristique de différents métiers. Ceci doit permettre d'évaluer les capacités et les aptitudes du travailleur.

Celui-ci est accueilli pour une période variant de 8 à 12 semaines. Pendant cette période, il a le statut de stagiaire de la formation professionnelle.

À l'issue de cette période, le centre adresse un rapport à la CDAPH. Selon les résultats, le travailleur peut se voir proposer :

sadresser

Où s'adresser ?

Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

- Pour adresser une demande d'admission en centre de pré-orientation à la CDAPH et pour un complément d'information

questions-reponses

Questions - Réponses

Mis à jour le 13 février 2013 par direction de l'information légale et administrative (premier ministre) Informations fournies sans garantie d'exactitude par le portail service-public.fr